Des dégâts catastrophiques

Hiroshima2-620x310Les Armes nucléaires sont les armes les plus destructrices et inhumaines qui aient jamais été créées, frappant sans aucune discrimination. A la fois à cause de l’échelle des dévastations qu’elles entraînent et à cause de leurs retombées radioactives exceptionnellement persistantes, volatiles et altérantes génétiquement, elles ne ressemblent à aucune autre arme. Une seule bombe nucléaire qui exploserait sur une grande ville pourrait tuer des millions de personnes. L’utilisation de dizaines ou de centaines de ces bombes bouleverserait radicalement le climat mondial, entraînant une famine généralisée.

Téléchargez la brochure « Conséquences humanitaires catastrophiques«  (pdf)

kazakhstan

Les armes nucléaires ont été utilisées deux fois en temps de guerre – sur les villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki en 1945. Plus de 210 000 civils innocents sont more, pendant que de nombreux autres ont souffert de blessures graves. Même si plus jamais une arme nucléaire n’explosait sur une ville, il y a des effets intolérables de la production, de l’expérimentation et du déploiement des arsenaux nucléaires qui sont ressentis comme une catastrophe enc ours au point de vue personnel et communautaire par de nombreuses personnes dans le monde. Cela doit se savoir et donner de l’élan aux efforts pour éliminer ces armes.

Une approche humanitaire

ICAN pense que les discussions sur les armes nucléaires ne doivent pas se focaliser sur des concepts de sûreté nationale étroits mais sur les effets de ces armes sur les êtres humains – notre santé, nos sociétés et notre environnement duquel nous dépendons tous pour notre vie et nos modes de vie. Les processus  qui ont conduit à l’interdiction des mines antipersonnel en 1997 et des armes à sous-munition en 2008 démontre qu’il est important d’adopter un discours fondé sur l’humanitaire. Aujourd’hui, nous devons adopter une approche similaire pour les armes nucléaires.

Les commentaires sont fermés