Un jeûne organisé à Paris pour abolir les armes nucléaires

Dans le cadre de la campagne mondiale d’ICAN, trois organismes partenaires d’ICAN-France mettent en place une action autour de la date anniversaire des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki.

Du 6 au 9 août 2014, la Maison de Vigilance, le collectif Armes nucléaires STOP et le Réseau Sortir du nucléaire — avec le soutien de la Mairie du 2e — se regroupent pour organiser un jeûne-action. Durant ces quatre jours, plusieurs actions auront lieu dans Paris.

Cette action se déroule en lien avec d’autres manifestations notamment à Dijon, à proximité du Centre du CEA de Valduc où sont fabriquées les têtes nucléaires. Mais aussi à Burghfield devant l’usine de construction d’armes nucléaires anglaises et à Büchel en Allemagne devant la Base des bombes nucléaires de l’Otan.

L’objectif est de rappeler que le combat d’ICAN pour l’adoption d’un traité interdisant les armes nucléaires est, plus que jamais, d’actualité. La conférence de Vienne, en Autriche, en décembre 2014 devrait permettre aux États, à la société civile et aux organisations internationales de commencer à travailler sur un futur instrument juridique qui interdirait les armes nucléaires, dans la suite des conférences d’Oslo (mars 2013) et de Nayarit au Mexique (février 2014) sur l’impact humanitaire des armes nucléaires.

Comme pour l’édition 2013, rejoignez nombreux à Paris les associations partenaires d’ICAN qui seront présentes pour rappeler l’urgence du désarmement nucléaire et l’importance d’un traité d’interdiction et manifester leur solidarité avec toutes les victimes des armes nucléaires.

Pour plus d’information et pour découvrir le programme des activités, rendez-vous sur les sites internet des organisations partenaires. Il est également possible de s’inscrire en ligne pour une participation en tant que jeûneur ou comme soutien d’action !

Informations pratiques :

Organisateurs :

Maison de la vigilance
Armes Nucléaires STOP
Sortir du nucléaire

Les commentaires sont fermés