Mobilisation devant le Ministère de la Défense

IMG_1076Le Vendredi 4 avril 2014 à Paris, Armes Nucléaires Stop, association partenaire d’ICAN en France, organise une mobilisation devant le Ministère de la Défense. Elle sera marquée par une chorégraphie filmée dans le cadre d’un documentaire grand public sur l’abolition des armes nucléaires. Armes Nucléaires Stop vous invite à y participer nombreux (vêtements noirs recommandés, des masques blancs seront fournis sur place).

Il est possible de 3 créneaux horaires possibles de présence : Lire la suite »

Bike for Peace Tour, 90 jours pour le désarmement nucléaire et la paix

Bikeforpeace2014-500Le Bike for Peace Tour, c’est un tour du monde à vélo de 90 jours pour attirer l’attention sur le désarmement nucléaire et la culture de la Paix. Il a reçu le soutien de nombreuses organisations membres d’ICAN, dont Le Mouvement de la Paix, le PNND et l’AFCDRP-Maires pour la Paix France. Initié par Tore Naerland, un norvégien pacifiste partiellement aveugle, l’édition 2014 passera par la France du 19 mars au 1er avril :

  • Jeudi/Samedi 20-22 mars : Paris

Au programme :
Jeudi 20 mars à 18h le Mouvement de la Paix organise une conférence de presse dans ses bureaux nationaux à Saint-Ouen. Lire la suite »

Interdire les armes nucléaires : Une perspective du Pacifique

Rapportpacifique_couvAlors que le 1er mars 2014 marquait le 60e anniversaire de l’essai nucléaire « Bravo » sur l’atoll de Bikini (Îles Marshall), qui a répandu d’importantes retombées radioactives sur les îles habitées de cette région, nous avons le plaisir de vous présenter la traduction française du rapport Interdire les armes nucléaires : une perspective du Pacifique, publié par ICAN Australie en amont de la conférence de Nayarit de février dernier.

Ce rapport traite de l’engagement des îles du Pacifique pour interdire les armes nucléaires et visait à encourager toutes les nations insulaires du Pacifique à participer à la deuxième Conférence sur l’impact humanitaire des armes nucléaires — qui s’est déroulée les 13 et 14 février à Nayarit au Mexique —, et à profiter de cette occasion pour partager leurs expériences sur les effets dévastateurs des essais nucléaires dans leur région. Rappelons que de 1946 à 1996, plus de 315 essais nucléaires ont été effectués dans le Pacifique par la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis. Rédigé par Nic Maclellan, Interdire les armes nucléaires : une perspective du Pacifique détaille l’impact humanitaire en cours des essais nucléaires dans cette région. Lire la suite »

Conférence de l’AMFPGN

logo amfpgnL’AMFPGN organise le 7 mars prochain une conférence de Jean-Pascal ZANDERS, membre du conseil de PUGWASH, Président de THE TRENCH (office pour le désarmement), expert pour les armes chimiques auprès de l’union européenne : « Les futurs enjeux du désarmement chimique pour les humains et l’environnement »

Après l’utilisation massive des armes chimiques en SYRIE malgré la convention internationale pour l’interdiction des armes chimiques, avec ses conséquences humanitaires dramatiques, où en sommes-nous aujourd’hui? L’utilisation de cette arme de destruction massive peut elle se répéter ? Quelles sont les questions posées par les armes chimiques aux corps de santé et au delà, à toutes les associations humanitaires ? Le prix Nobel de la Paix 2013 décerné à l’organisation de surveillance du désarmement chimique est-il une première réponse face à cette menace ? Quelles leçons pour ICAN et son projet de traité d’interdiction  des armes nucléaires ? Lire la suite »

La conférence du Mexique marque un tournant vers l’interdiction des armes nucléaires

bandeauMexicoLa deuxième conférence sur l’impact humanitaire des armes nucléaires qui s’est déroulée à Nayarit (Mexique) s’est conclue ce 14 février par un appel aux États lancé par le gouvernement mexicain pour ouvrir un processus diplomatique afin d’interdire les armes nucléaires, stipulant que « Nayarit était un point de non-retour ».

Les travaux de la Conférence ont démontré que les conséquences de l’utilisation de ces armes seraient encore plus terribles et plus étendues que de précédents travaux ne l’avaient affirmé.

De nombreux pays ont appelé à engager rapidement des travaux pour un traité d’interdiction des armes nucléaires marquant une étape dans la dynamique vers l’interdiction et l’élimination des armes de destruction massive. L’Autriche a annoncé dès le 13 février qu’elle accueillerait la troisième conférence sur l’Impact humanitaire des armes nucléaires à Vienne avant la fin de cette année, dans l’objectif évident d’entretenir cet engouement international et de montrer aux puissances nucléaires qu’un processus est bien en route. Lire la suite »