Appel aux maires

Appel des villes en faveur du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires

Lors du II ème Forum mondial sur la violence urbaine et l’éducation pour la coexistence et la paix qui s’est tenu du 5 au 8 novembre 2018 à Madrid, ICAN a lancé un appel aux municipalités du monde entier pour qu’elles prennent des mesures pour soutenir l’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Les villes de Sydney, Melbourne, Toronto, Milan, Baltimore et Los Angeles ont déjà décidé d’adhérer à cet Appel.

Pourquoi un maire doit adhérer à cet Appel ? Les armes nucléaires sont destinées a frapper des villes et villages. Aucune de ces localités ne doit être la cible d’une attaque nucléaire et, pour parvenir à protéger les citoyens, la seule façon efficace de faire face à cette menace est d’interdire et d’éliminer toutes les armes nucléaires sans plus attendre.

L’Appel : « Notre ville est profondément préoccupée par la lourde menace que les armes nucléaires posent aux communautés à travers le monde. Nous sommes fermement convaincus que nos habitants ont le droit de vivre dans un monde libre de cette menace. Toute utilisation, délibérée ou accidentelle, d’arme nucléaire aurait des conséquences catastrophiques durables et à grande échelle pour la population et pour l’environnement. Par conséquent, nous soutenons le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires et appelons notre gouvernement à y adhérer. »

Procédure :Le maire doit nous faire parvenir un courriel à info(@) icanw.org indiquant que sa ville a accepté de signer l’Appel des villes de ICAN.  Le maire peut également prendre des mesures supplémentaires comme : 

  • Écrire au gouvernement : Informer le ministre des Affaires étrangères que votre ville a approuvé l’appel des villes de ICAN.
  • Informer les médias : Publier un communiqué de presse annonçant que votre ville a rejoint cette campagne mondiale.
  • Informer les parlementaires de sa commune et ses habitants : Faire circuler l’information ou organiser une exposition publique sur la menace des armes nucléaires et les efforts internationaux pour éliminer cette menace.

Cet appel est également relayé et soutenu par le réseau mondial de l’ONG des Maires pour la Paix ; un réseau présidé par les maires d’Hiroshima et de Nagasaki, qui rassemble plus de 7 000 collectivités locales dans 158 pays, dont 150 en France. Ces collectivités s’engagent à travailler pour une culture de la paix dans un monde enfin libéré de la menace des armes nucléaires. La branche française de l’ONG Maires pour la Paix est présidée par Philippe Rio, maire de Grigny ; ICAN France encourage les villes françaises à :

  • Devenir membre du réseau Maires pour la Paix France.
  • Organiser une exposition (disponible soit vers Maires pour la Paix France ou ICAN France) pour informer sur les effets des armes nucléaires et les moyens d’agir pour leur élimination.
  • Commémorer  l’anniversaire des bombardements atomiques sur Hiroshima et Nagasaki en 1945, par des évènements publics.
  • Adopter un vœux en conseil municipal dans lequel il est exprimé un soutien à l’élimination des armes nucléaires.

Les commentaires sont fermés