Génération Y, on vous écoute !

Une jeunesse active et engagée n’est pas quelque chose de nouveau. Elle l’a toujours été selon les époques. Mais ce qui différencie cette Génération Y (âgé.e.s de 20 à 35 ans) des précédentes, c’est d’une part sa compréhension de l’urgence à opérer des changements face aux grandes problématiques de notre siècle et d’autre part sa capacité à s’informer et à agir notamment via les réseaux sociaux.

La jeunesse est ainsi avide d’information et a la volonté de montrer ses idées et son dynamisme. Si le sujet « arme nucléaire » fut peut-être « oublié » à une période (les années 1990), désormais il est clair que les milléniales sont (selon une enquête mondiale « La génération Y et la guerre » commandée par le Comité international de la Croix-Rouge) concerné.e.s et préoccupé.e.s par cette arme de destruction massive. Ainsi 54 % de ces jeunes considèrent comme probable une guerre nucléaire dans les dix prochaines années et 84 % pensent que l’utilisation d’armes nucléaires n’est en aucun cas acceptable dans les conflits armés.

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires mentionne dans son préambule « l’importance de l’éducation en matière de paix et de désarmement sous tous leurs aspects et de la sensibilisation aux risques et aux effets des armes nucléaires pour les générations actuelles et futures ». Mais ce qui est notable aussi, c’est qu’il souligne « le rôle de la conscience publique dans l’avancement des principes de l’humanité » par des organisations non-gouvernementales.

Un rôle d’éducation et d’information que notre Campagne ICAN réalise à travers le monde. ICAN France a ainsi toujours diffusé une information à des fins de compréhension des conséquences humanitaires des armes nucléaires, avec la volonté d’ouvrir des réflexions auprès de toutes les catégories de personnes et notamment des jeunes. Nous avons ainsi travaillé avec les milléniales depuis plusieurs années à travers différents programmes : ICAN Youth académie en 2016, ICAN Académie francophone en 2018, les tournées des facs 2016/2019, le Forum ICAN Paris en 2020. À chaque fois, nous avons apporté des ressources et des propositions d’actions et fait de belles rencontres.

Mais, nous avions oublié de vous donner le plus important : La Parole. Bien sûr, nous vous avons écouté et même réalisé des actions ensemble (conférences, ICAN Académie, plaidoyer à l’ONU, publication de tribunes ici, ici et ici ou encore ici) ; mais nous souhaitons désormais que notre Campagne vous donne un véritable espace de réflexion.

Nous avons ainsi décidé de publier à partir du 28 mai, chaque Jeudi – et ce jusqu’aux commémorations d’Hiroshima et de Nagasaki – un texte écrit par un millénial pour promouvoir votre pensée, engager un échange et faire avancer notre Campagne avec vous.

ICAN France lance donc un appel à la Génération Y : Venez exprimer vos idées, vos réflexions pour agir et manifester votre désir de ne plus jamais être une cible potentielle d’arme nucléaire. Nous souhaitons vous entendre sur les thématiques suivantes :

  • Le désarmement nucléaire ;
  • Le lien entre la protection de l’environnement et le désarmement nucléaire ;
  • Hiroshima, Nagasaki, 75 ans après : cela signifie quoi pour vous ?
  • L’importance de l’éducation au désarmement ;
  • Votre incompréhension d’une politique de défense basée sur des armes de destruction massive.

 

Règlement :

  • Nous souhaitons avoir des textes personnels qui reflètent une réflexion, une opinion sur l’un des domaines énoncés, plus que des textes nous présentant (par exemple) les grands principes du droit international humanitaire ou le fonctionnement du TIAN et du TNP ; bref des textes qui ont l’intention de faire bouger les idées, les personnes !
  • Le choix d’expression est libre : texte, poésie (rimées ou non), monologue, dialogue, …
  • Le texte doit comporter un titre, ne pas dépasser les 750 mots et ne pas comporter de notes de bas de pages (ou si vraiment nécessaire 3 au maximum).
  • Indiquez une biographie (âge, étude, désir, métier, …) courte.
  • Le texte sera relu et validé par les membres du comité d’animation de ICAN France.
  • Le texte sera publié sur le site internet et sur les réseaux sociaux de ICAN France.
  • Le comité d’animation de ICAN France se donne le droit de rejeter certaines propositions.
  • Envoyer votre texte à coordination(@)icanfrance.org, avec pour objet « La Parole est à la Génération Y ».

Les commentaires sont fermés