ICAN France condamne le tir d’essai du missile M51

ICAN France condamne le tir d’essai, effectué ce mercredi 30 septembre 2015 à 10h28, du missile balistique stratégique M51. Au mépris du droit international et de ses engagements dans le cadre du Traité sur la non-prolifération, la France poursuit ses efforts de modernisation de son arsenal nucléaire, encourageant encore une fois par ses actions la prolifération de ces armes.

Selon le Ministère de la Défense, plus de 11 milliards d’euros sont affectés à l’ensemble du programme de missiles M51. Un somme qui serait plus utile pour lutter contre le dérèglement climatique dont le président Hollande veut faire sa priorité !

Hier, le président Sud-africain Jacob Zuma déclarait à la 70e Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) : « Il ne peut y avoir de bonnes mains pour les armes nucléaires. Les conséquences humanitaires d’une potentielle détonation d’arme nucléaire, qu’elle soit intentionnelle ou accidentelle, seraient catastrophique pour l’humanité ».

À ce jour, 117 États, soit une large majorité des membres de l’ONU, appellent à interdire et éliminer les armes nucléaires à la lumière de leurs conséquences humanitaires inacceptables et des risques qui y sont associés.

Pourtant, la France continue d’ignorer les appels de ses partenaires internationaux en s’obstinant à s’accrocher à une arme et à une doctrine de dissuasion fondées sur « la menace de destruction mutuelle et probablement de toute l’humanité », ce qui « constitue une manipulation de toute la construction des Nations Unies, qui finiraient par être des nations unies par la peur et la méfiance » comme l’a récemment souligné le Pape. La France s’honorerait à agir concrètement et efficacement pour le désarmement nucléaire afin de poursuivre l’impératif de la sécurité humaine pour tous.

Les commentaires sont fermés