Vigie citoyenne – Une action directe !


Valduc (à 40 kilomètres de Dijon) est le centre de production et de maintenance de l’arsenal nucléaire de la France. C’est pourquoi un collectif a décidé de mener régulièrement des actions non-violentes pour protester contre la présence de ce centre et ouvrir le dialogue avec le personnel, les populations et les autorités.

Ainsi ce 12 mars s’est déroulé la troisième vigie citoyenne mensuelle (la première s’est tenue le 9 janvier 2020, dans la commune de Moloy) d’interpellation des salariés et de la direction du site du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de Valduc. Une vigie réalisée par les militants du « Collectif Bourgogne Franche-Comté pour l’abolition des armes nucléaires » vêtu de combinaison blanche…

Sous la surveillance de 13 gendarmes, ces militants ont exposé des banderoles et interpellé les voitures et les cars ramenant le personnel du CEA Valduc en fin de cette journée.

Ces vigies ont pour but d’appeler la France à signer le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) et de demander la reconversion du CEA. Ces vigies se déroulent aussi à Paris, depuis 14 ans, le premier vendredi du mois, devant le ministère des Armées.

À noter que la zone de Dijon—Valduc entre le 6 et 9 août sera le lieu (comme en 2019) des actions de commémoration de Hiroshima et Nagasaki organisées par le collectif d’associations, membre de la campagne ICAN France.

Les commentaires sont fermés