Banques – Comment Agir

Entre janvier 2017 et janvier 2019 plus de 748 milliards de dollars ont été investis par 325 institutions financières mondiales dans les principales sociétés impliquées dans l’industrie des armes nucléaires. Pour la France la BNP (avec 9 967,3), le Crédit Agricole (avec 7 788,4) et la Société Générale (avec 8 201,5) sont en tête pour mettre en péril la sécurité mondiale.

Le TIAN dans son article 1(e) (les interdictions) mentionne que chaque État partie au traité s’engage à ne jamais, en aucune circonstance, « aider, encourager ou inciter quiconque, de quelque manière que ce soit, à se livrer à une activité interdite à un État Partie par le présent Traité ». Cela signifie qu’un État partie ne peut aider un autre État ou une personne physique ou morale à mettre au point, tester, produire, fabriquer, acquérir de toute autre manière, posséder, stocker, transférer, recevoir, menacer d’utiliser ou utiliser des armes nucléaires ou autres dispositifs explosifs nucléaires. À travers cet alinéa, il est entendu de fait que le financement et l’investissement dans des entreprises apportant une contribution substantielle dans la production des systèmes d’armes nucléaires est interdites.

Les institutions financières ont donc le choix : soit de contribuer à la fin des armes nucléaires et de respecter le droit international, soit de continuer de fournir un financement aux entreprises produisant des systèmes d’armes nucléaires avec le risque de mettre un terme à notre existence.

Alors si vous êtes un client de l’une de ses banques, vous pouvez agir :

Envoyer un courriel ou un lettre à votre chargé de clientèle ou auprès des services en charge de la RSE et du développement durable, par exemple  : developpement_durable@bnpparibas.com, contact.dvptdurable@socgen.com, developpement.durable@credit-agricole-sa.fr,  …

« Madame, Monsieur,

Selon le dernier rapport « Ne Financez pas la Bombe » – réalisé par l’ONG PAX, membre de la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires –  votre institution bancaire participe à des investissements auprès d’entreprises d’armements qui produisent des systèmes d’armes nucléaires. En tant que citoyen responsable, je suis choqué de le découvrir et cela me dérange car c’est mon argent que vous investissez ! Il est nécessaire que vous intégriez dans votre politique sectorielle de défense le Traité des Nations Unies sur l’interdiction des armes nucléaires qui est en vigueur depuis ce 22 janvier 2021 pour rendre votre politique irréprochable. En vous remerciant de l’attention que vous voudrez bien porter à ma démarche, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes meilleurs sentiments. »

Tweeter un message à votre banque par exemple à @BNPParisbas, @Credit_Agricole@Credit_Mut, @SocieteGenerale, @Caisse_Epargne, 

  • Avec @ICAN_France je souhaite attirer votre attention @xxxxxxxx sur le #TIAN qui interdit le financement des armes nucléaires (art1.e). Je vous demande d’appliquer dans votre politique sectorielle de défense ce traité des Nations unies. Ne restez pas dans l’illégalité !
  • Pas en mon nom, pas avec mon argent ! Avec @ICAN_France je vous demande @[xxxxxxx] de ne plus investir auprès des industriels du secteur nucléaire militaire conformément au #TIAN et pour être en adéquation avec vos obligations de la #RSE #désinvestissez

Les commentaires sont fermés