ICAN Youth fait la tournée des facs !

Banniere-Tournee-facs-Grenoble, ville étudiante de plus de 60 000 étudiants, a été choisie pour inaugurer la « Tournée des facs » d’ICAN Youth. Entre le lundi 25 janvier et le samedi 30 janvier 2016, trois événements y seront organisés sur la thématique des armes nucléaires.

Pendant cette semaine, la bibliothèque droit/lettres du campus universitaire recevra l’exposition photo « La bombe A et l’Humanité ». Cette exposition réunit des prises de vues des villes dévastées d’Hiroshima et de Nagasaki et des victimes, ainsi que des dessins lithographiés des scènes consécutives aux bombardements, le tout porté par des témoignages calligraphiés en japonais et traduits en français. Le vernissage prévu le 25 janvier à 18h, s’accompagnera d’un message du maire d’Hiroshima.

Le 26 janvier à 19h30, est organisé un ciné-débat avec la projection du film « Guerre froide : l’homme qui sauva le monde » réalisé par Peter Anthony. Projeté au cinéma Mon Ciné à Saint-Martin d’Hères, il sera suivi d’un débat animé par Jean-Marie Collin, spécialiste sur les questions de prolifération et de dissuasion nucléaire, chercheur associé au Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP) et membre du Comité de pilotage d’ICAN France.

Le 28 janvier à 17h, une conférence intitulée « Réflexions sur le désarmement nucléaire en France : quelle place pour la société civile, les maires et les parlementaires ? » se tiendra dans l’Amphi H du Centre des Langues Vivantes (CLV) du campus universitaire. Le panel sera composé de Michel Cibot, Délégué général de l’AFCDRP-Maires pour la Paix France, de Jean-Marie Collin, Directeur France des Parlementaires pour la Non-Prolifération Nucléaire et le Désarmement (PNND) et membre du Comité de pilotage d’ICAN France et de Silene Theobald, Coordinatrice du projet ICAN Youth.

Pour organiser ces événements, ICAN Youth s’est associé à l’AMEDIE (Association des Masters et des Étudiants en Droit International et Européen, rattachée à la Faculté de Droit de l’Université Grenoble-Alpes). Coopérer avec une association de jeunes s’inscrit dans la droite ligne du projet ICAN Youth, mené pour et par les jeunes. Il est piloté par des équipes d’étudiants et de jeunes professionnels qui pensent et mettent en œuvre l’approche humanitaire du désarmement nucléaire à l’échelle nationale et transnationale en France, en Turquie et en Serbie. Ce projet de formation, de sensibilisation et de plaidoyer est soutenu par le programme Erasmus+ de la Commission Européenne.

Dans le cadre de la « Tournée des facs » d’ICAN Youth, une série de conférences, débats, interventions et ateliers seront organisés dans différentes universités de France sur des sujets liés au nucléaire militaire. L’approche comme la forme adoptés varient selon l’université et le domaine des étudiants ciblés. Les conférences peuvent aborder l’approche humanitaire du désarmement nucléaire, le rôle et les actions de la société civile, le droit international, la déconstruction des mythes autour des armes nucléaires en relations internationales, etc. Afin de créer des espaces d’enseignement et de dialogue construits, ICAN Youth fait appel à des experts du milieu universitaire, de la société civile, d’organisations internationales, de think-tanks et de la sphère politique pour intervenir lors de ces évènements. L’objectif des membres d’ICAN Youth est d’approfondir la formation et de nourrir la réflexion des étudiants sur les questions nucléaires militaires et de créer un débat sur une thématique peu abordée dans les universités françaises et en France en général.

Nous vous annoncerons bientôt la prochaine étape de la « Tournée des facs ».

Vous êtes étudiant, enseignant ou travaillez dans une université en France et vous souhaitez organiser un événement similaire sur votre campus ? Contactez : silene.theobald@icanfrance.org

Les commentaires sont fermés