ICAN Académie francophone : Nous vous attendons !

À l’automne 2018, ICAN France, avec le soutien de la Heinrich-Böll-Stiftung, organise une ICAN Académie francophone du 11 au 13 octobre à Paris pour des jeunes âgé(e)s entre 18 et 30 ans.

Vous êtes intéressé(e)s par les sujets liés à l’arme nucléaire et au désarmement nucléaire ? Par le droit international humanitaire ? Par la diplomatie et le plaidoyer ? Vous voulez apprendre pour agir dans le but de participer à créer un monde sans armes nucléaires ? Alors candidatez à notre Académie francophone.

Pourquoi une Académie francophone ?

Il nous semble essentiel de partager nos expertises, nos connaissances et nos expériences vers un public qui commence à prendre conscience de sa capacité à pouvoir agir comme acteur de ce XXIsiècle. L’adoption le 7 juillet 2017 du traité d’interdiction des armes nucléaires est un processus qui montre que malgré les difficultés liées à ce sujet, la mise en œuvre commune des forces d’une majorité d’Etats et de la société civile peut faire avancer le monde vers une plus grande sécurité internationale. Mais pour avancer vers un monde sans armes nucléaires, il est nécessaire de partager les compétences et le savoir faire avec des jeunes citoyens.

La langue française est parlée dans 84 Etats à travers le monde, dont de nombreux Etats qui ont soutenu le processus d’adoption du traité d’interdiction sur les armes nucléaires. Nous ouvrirons ainsi une grande partie de cette Académie à la jeunesse algérienne, tunisienne et marocaine pour qui nous aurons des modalités de participations spécifiques.

L’ICAN Académie, c’est quoi ?

L’ICAN Académie francophone est un programme d’éducation au désarmement nucléaire qui sera ouvert à une quarantaine de jeunes francophone âgé(e)s entre 18 et 30 ans, avec la volonté d’avoir une égale répartition des genres.

Le sujet « arme nucléaire » sera au cœur de ces journées : conséquences humanitaires catastrophiques des armes nucléaires, traité d’interdiction sur les armes nucléaires, problèmes environnementaux créés par les plus de 2000 essais nucléaires et futurs en cas de nouvelles détonations, respect et mise en œuvre du droit international humanitaire, processus de désarmement au sein de l’ONU, techniques et actions plaidoyer des ONG.

Le programme comprendra trois journées d’informations et de formations qui regrouperont des conférences réunissant des experts venant de la société civile, des centres de recherche ; des ateliers pour mettre en pratique les théories et des rencontres avec des acteurs (diplomates, militaires, parlementaires, témoins de la bombe…) clés de ce sujet.

Enfin, vous aurez à organiser dans un lieu d’importance majeur un évènement ou vous serez confrontés à votre première expérience de plaidoyer ! Et oui, nous allons vous apporter du savoir, mais nous avons aussi besoin du vôtre pour avancer !

C’est ou ?

Toutes ces activités se dérouleront dans une ambiance chaleureuse au cœur de Paris (à la FIAP Jean Monnet). Nous sommes malheureusement obligés de demander des frais d’inscription car nos ressources budgétaires ne nous permettent pas de couvrir les frais pour tout le monde. MAIS bonne nouvelle nous pourrons aussi apporter un soutien financier pour la plus grande partie d’entre vous : lire « Frais d’inscription et Programme de soutien financier ».

Comment je peux participer ?

Nous recherchons 40 étudiant(e)s motivé(e)s et ambitieux, qui sont désireux d’en savoir plus sur les sujets évoqués. La maîtrise de la langue française est une obligation et vous devez être disponible lors de tous les ateliers réalisés dans ce séminaire.

Si vous voulez postuler, il faut nous envoyer une vidéo (réalisée par exemple via skype ou avec un téléphone portable, petit conseil attention au son. Les vidéos peuvent êtres envoyées via WeTransfer) de 2 minutes maximum où nous pourrons juger de votre motivation, de votre intérêt et de votre connaissance du sujet. Ainsi, indiquez nous pourquoi vous vous sentez concernés par ce sujet ? Si vous êtes engagés dans une ONG ou une action solidaire ? Et comment vous comptez utiliser les acquis du séminaire ?

Les candidat(e)s retenu(e)s doivent savoir que les vidéos de présentation pourront être utilisées (tout ou partie) sur tous types de supports de communication par ICAN France dans le cadre de ce projet et plus généralement de sa campagne. Dans le cas exceptionnel ou des candidats ne pourraient pas réaliser de vidéos, faute de moyen logistique, nous accepterions alors une lettre de motivation accompagnée d’un CV. 

Merci d’envoyer ces informations :

  • Une vidéo de présentation/motivation (ou si vraiment vous ne pouvez pas une lettre de motivation + un cv)
  • Fiche Candidature

A Jean-Marie Collin : coordination(@)icanfrance.org

Premiers pas dans l’ICAN Académie francophone :

Une fois le processus de sélections réalisé, nous nous rencontrerons virtuellement via deux séminaires (le premier fin juillet et le second fin septembre) que nous organiserons sur une plateforme internet. Ces réunions permettront de commencer à travailler ensemble sur cette ICAN Académie, d’évoquer les sujets liés aux conséquences humanitaires des armes nucléaires et à l’actualité (nous serons alors par exemple proche des dates anniversaires des bombardements nucléaires des villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki ou encore proche de la première date anniversaire de la mise à la signature du Traité d‘interdiction des armes nucléaires).

Calendrier :

  • 16 mai : Ouverture des inscriptions
  • 15 juillet : Clôture des inscriptions à 23h59
  • 18 juillet : Annonce de la liste des candidats
  • Premier webinar : Fin juillet
  • Second webinar : Fin septembre
  • ICAN Académie francophone : 11 – 13 octobre

Les commentaires sont fermés